Baie coulissante = bruit – Isolation

Publié le : 25 juin 20214 mins de lecture

La baie vitrée a l’avantage de pouvoir nous offrir les plus beaux paysages, si par exemple elle ouvre sur le jardin ou sur une belle vue sur mer. Cependant, l’aspect esthétique n’est pas suffisant, il faudrait toutefois penser à la question d’isolation thermique et phonique des vitres choisies. Pour se renseigner davantage, découvrez cet article.

Comment choisir ses baies vitrées

La qualité de l’isolation phonique de votre baie vitrée est conditionnée par le type de vitrage installé. Que ce soit un double ou un triple vitrage, l’isolation phonique dépend de l’épaisseur de la lame d’air qui sépare les vitres et de l’épaisseur des vitres elles-mêmes.

Pour faire le bon choix, vous pouvez vous référer à la norme Acotherm. C’est la norme qui permet d’avoir une idée sur le niveau d’affaiblissement du bruit offert par le vitrage, l’évaluation peut aller de AC1 à AC4 ; AC4 étant celui dont l’affaiblissement acoustique maximal.

Pour être sûr de disposer du vitrage qui vous offrira la meilleure isolation phonique possible, faites votre choix en fonction du lieu de votre habitation, agglomération ou campagne.

Installation de baies vitrées en ville

En ce qui concerne les logements de la ville, il conviendrait de penser à un type de vitrage spécifique pour vous offrir une isolation phonique adaptée. Les habitations se trouvant à proximité d’une rue très fréquentée, d’une autoroute ou encore d’une voie ferrée, elles doivent être munie d’un modèle à double vitrage à gaz Argon constitué d’un verre feuilleté absorbant le bruit et d’un verre simple d’une épaisseur d’environ 10mm. Il s’agit d’un modèle préconisé en agglomération et qui appartient à la catégorie AC3. En effet, ce vitrage est capable de réduire de 13 fois le bruit au dehors et par conséquent vous garantir un confort optimum à n’importe quel moment de la journée.

Installation de baie vitrée à la campagne

Pour les habitations qui se situent loin du bruit de la ville, elles n’ont pas besoin d’une isolation phonique de haute performance, on peut simple opter pour un double vitrage classique ou un modèle asymétrique si le logement se trouve en revanche, à proximité d’une rue.

Le dernier modèle contient un gaz Argon se situant entre deux vitres dont les épaisseurs ne sont pas les mêmes. En choisissant ce modèle, vous aurez réduit d’environ 4 fois le bruit ambiant, mais vous pourrez également bénéficier d’un crédit d’impôt.

Il est par ailleurs important de trouver la combinaison idéale entre le matériau et le vitrage et ce grâce à l’avis d’un professionnel habile.

Plan du site